Accueil > Revendications - propositions - actions > NOS GREVES > GRÉVE DU 17 JUIN 2014 > Communiqué de presse : première grève nationale des personnels de (...)

Communiqué de presse : première grève nationale des personnels de l’orientation, le 17 juin 2014.

vendredi 13 juin 2014

Word - 42 ko

Pièces jointes :
-  Tract d’appel à la grève du collectif des psychologues du travail
-  Tract des Assistantes techniques d’orientation

Corps du mail :

Collectif national des Psychologues du travail et des Assistantes techniques d’orientation de Pôle emploi, Paris le 11 juin 2014.

MALTRAITANCE A POLE EMPLOI : PREMIERE GREVE NATIONALE DES PERSONNELS DE L’ORIENTATION, LE 17 JUIN 2014.

L’orientation professionnelle, la psychologie du travail et les psychologues sont en danger !
Le 17 juin, les psychologues du travail de pôle emploi et les assistantes techniques d’orientation (ATO) seront en grève et se rassembleront devant leur direction générale à Paris. Par cette action Ils manifesteront ainsi l’exigence de qualité et de professionnalisme liée à cette mission de service public, le respect de leur métier et de fait la reconnaissance de tous les métiers de pôle emploi.

Des conditions d’exercice indignes :
Depuis leur transfert de l’afpa à pôle emploi, le 1er avril 2010, les 600 psychologues du travail (réduit aujourd’hui à 480) et les ATO sont totalement dénigrés et leur métier est empêché :
• non confidentialité des entretiens (bureau ouverts, pas d’isolation phonique)
• des psychologues appelés « animateurs » (sic)
• instrumentation et outils (tests) obsolètes et non adaptées
• nouvelle instrumentation à la construction douteuse
• animation technique souvent inexistante et sans vraie responsabilité
• management ignorant le métier et ses responsabilités éthiques et pénales
• absence de plan de formation spécifique, y compris pour les nouveaux recrutés
• insuffisance de recrutement de psychologues et ATO à hauteur des besoins
...

Casse des métiers.
Le métier de psychologue est réglementé, son titre protégé par la loi et ses règles d’exercice définies par un code de déontologie. Malgré cela, pôle emploi n’a de cesse de le nier. N’étant pas définies et protégées de la même manière, toutes les autres professions sont donc bien évidemment et encore plus malmenées par l’institution.
En effet, de manière insidieuse ou plus directe, des logiques gestionnaires de normalisation des pratiques conduisent à la banalisation des méthodes des psychologues et des conseillers. Elles envahissent progressivement tous leurs champs de travail. Les pratiques et les règles de fonctionnement de ces métiers sont mises à mal et annihilées par l’imposition de normes extérieures inspirées par les « faiseurs de performance », au mépris de la qualité du travail.

Défendre un vrai service public de qualité auprès des demandeurs d’emploi.
Les psychologues du travail défendent le « respect des droits fondamentaux des personnes, et spécialement de leur dignité, de leur liberté et de leur protection » (code de déontologie des psychologues). A ce titre, en tant que spécialistes de l’orientation professionnelle, ils se préoccupent et restent vigilants des conséquences de ces « organisations gestionnaires » sur les demandeurs d’emploi. Les usagers restent toujours loin des préoccupations de la DG alors qu’ils sont les premiers impactés par le système rigide et déshumanisé que Pôle Emploi fait subir à ses salariés.

Notre appel est aussi un appel à la défense de TOUS les métiers dans ce qu’ils ont de spécifique et pour une reconnaissance par la DG de ces expertises et de leurs conditions d’exercice.

Cette action est soutenue par :
- les syndicats SNU FSU, SUD Solidaires, SNAP... de Pôle emploi
- le syndicat SUD Solidaires de l’AFPA
- le syndicat national des psychologues (SNP)
- Par des personnes qui font autorité en matière de psychologie du travail, dont Yves Clot, Professeur du Cnam, chaire Psychologie du travail
- Etc.

Ils manifesteront leur soutien en se rassemblant devant la DG Pôle emploi avec les personnels de l’orientation, le 17 juin.

Contacts :

Pour le collectif national des psychologues du travail et ATO :
• Véronique Schouppe : 06.83.06.08.78
• Nabila Oumakhlouf : 06.88.64.16.69
• Daniel Mauve : 06.70.09.38.60
• Olivier Paradon : 06 45 58 53 45
• Yves Despaux : 06.26.34.33.99
• Jocelyne Garcia-luang : 06.80.71.54.37

Pour les organisations syndicales de pôle emploi :
• Snu fsu pôle emploi / Dominique Simon : 06.83.00.27.90
• Sud Solidaires /

Site internet du collectif national des psychologues du travail et ATO : polepsycho.com

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP