Accueil > Revendications - propositions - actions > PSYCHOLOGUES ET ATO EN GRÉVE LE 6 MARS

PSYCHOLOGUES ET ATO EN GRÉVE LE 6 MARS

Pour la défense de nos métiers et de tous les métiers de Pôle emploi

mercredi 1er mars 2017

PDF - 182.9 ko

Depuis avril 2010, nous n’avons cessé d’agir pour défendre notre droit à exercer notre métier « dans les règles de l’art » afin de délivrer un service de qualité et de faire respecter le droit des chômeurs et précaires dans leurs démarches d’orientation et d’accès à l’emploi. Nous avons fait grève à 2 reprises : le 17 juin 2014 (suivie à 65%) et le 29 septembre 2015 (suivie à 80%). Dans notre dernier appel nous concluions ainsi : Défendre notre métier, c’est défendre tous les métiers de Pôle emploi pour un service public efficient aux demandeurs d’emploi. Notre lutte devra se poursuivre par une mobilisation de toutes et tous, dans un mouvement à construire ensemble !

Le moment semble venu.

Les attaques de la direction contre tous les métiers passent à la vitesse supérieure : Accord GPEC avec injonction de changer de métier pour les GDD alors que les demandes d’allocation « en attentes » s’accumulent , disparition de la double-compétence qui était le credo d’hier, OSSPP et fermeture des A2S sans que le moindre bilan en ait été tiré, fermeture des agences l’après-midi , Mail.net, disparition de l’intitulé métier sur les fiches de paie et les nouveaux contrats…….

Quant à nous, nous voici bientôt tous dispersés dans les agences. Après 60 ans de fonctionnement en petites équipes, la Direction générale, sans concertation, sans véritable réflexion, malgré les enquêtes et expertises CHSCT qui mettent toutes en avant les conséquences négatives en terme de conditions de travail et de RPS, a décidé qu’il fallait désormais que nous soyons isolés de nos pairs. Nous sommes donc les seules équipes à subir cette dissolution.

Nous rejoignons donc les agences dans le flou le moins artistique avec des missions impossibles : en appui aux ELD alors que nous serons sous la responsabilité d’un REP, aux conseillers pour les aider à monter en compétence sur le CEP … Nous avons obtenu de ne pas avoir de portefeuille CEP et de continuer à travailler en complémentarité avec les conseillers. C’est déjà ça !

C’est pourquoi nous ferons grève le 6 mars, participerons aux HMI préparatoires, aux actions et aux Assemblées Générales pour amplifier le mouvement et en faire aboutir les revendications.
Pour notre part, outre les revendications déjà largement exprimées, compte tenu de notre isolement professionnel, nous exigeons :
* Un rattachement hiérarchique direct aux Directions Territoriales,
* Une animation technique régionale avec renforcement d’un « bureau d’étude » national en orientation et psychologie,
* Le maintien du statut cadre pour les psychologues nouvellement embauchés dans la prochaine classification …

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP