Accueil > Revendications - propositions - actions > Lettre au 1er Ministre Jean-Marc Ayrault

Lettre au 1er Ministre Jean-Marc Ayrault

lundi 29 octobre 2012

Envoyée le septembre, elle a produit l’effet escompté. Le DR s’est mis en pétard (on ne passe pas par lui) et les organisations syndicales de Pôle-Emploi en ont débattu. SPO national ou régional ?
Nous nous adressons aux promoteur de ce SPO régional pour leur dire que, quoi qu’il se fasse, nous souhaitons en tant que professionnels être associé à l’élaboration du projet et à la mise en place des décisions et ne pas nous retrouver les dindons de la farce comme ce fut le cas pour notre transfert à Pôle Emploi.
Nous comprenons très bien que dans les CIO, les agents ne veuillent pas en entendre parler et voient d’un mauvais œil le passage éventuel sous l’autorité du Conseil Régionaux. En décembre une rencontre est prévue entre le collectif et une psychologue-conseillère d’orientation et représentante syndicale.

Le personnel des Equipes d’Orientation Spécialisée
Pôle emploi Midi-Pyrénées

Le 9 juillet 2012

Monsieur Jean-Marc Ayrault, Premier Ministre
Monsieur le Premier Ministre,

A l’heure où votre gouvernement va lancer l’acte III de décentralisation, évoqué par le Président de la République lors de son discours au CESE le 15 juin dernier, nous venons attirer votre attention sur les thèmes de la formation professionnelle et surtout celui du devenir de l’orientation professionnelle dans le cadre de cette décentralisation.
Nous partageons avec vous la volonté de mettre l’emploi au coeur des stratégies régionales et de flécher la formation vers ceux qui en ont le plus besoin en tant que levier vers l’insertion durable.
Nous considérons dans cette logique orientation/formation/emploi que l’orientation est une étape essentielle pour la construction et la réussite des parcours de formation, tant des jeunes que des demandeurs d’emploi et des salariés. De ce fait, elle exige dans ce processus une place et une reconnaissance à part entière comme acte fondateur et cohérent d’un parcours d’insertion de chaque individu.
Psychologues du Travail et Assistantes Techniques d’Orientation issus des Services d’orientation de l’AFPA, nous avons, en plus de nos qualifications, développé des pratiques et un savoir faire (voir note jointe sur nos spécificités) aujourd’hui incompris et sous utilisés à Pôle Emploi. Notre transfert en 2010 dans cette institution n’ayant pas été préparé, notre intégration s’est assortie de la création d’une ligne « orientation » sans détermination d’axes stratégiques clairs, sans prise de relai technique indispensable à notre instrumentation, au sein d’un encadrement où l’orientation n’est pas le coeur de métier. Cette situation limite de ce fait notre champ d’intervention et l’utilisation de nos compétences.
En conséquence, outre la dévalorisation professionnelle à laquelle nous sommes confronté-e-s, s’y rajoute dorénavant, pour les bénéficiaires, une réelle désorganisation des modalités d’accès aux formations. Nous considérons cela comme un réel gâchis technique mais aussi économique. (voir cijoint
Manifeste des Psychologues transférés à Pôle Emploi)
C’est pourquoi nous voulons au travers de ce courrier insister sur la nécessité de mettre en place dans le cadre de cet acte de décentralisation un véritable Service Public de l’Orientation Professionnelle dans lequel seraient regroupés, sous l’égide de la Région les différents professionnels de l’orientation (CIO, CIOU, EOS de Pôle Emploi).
Cependant, notre participation à ce Service Public de l’Orientation Professionnelle ne pourra être effective que si nous y sommes mis à disposition par Pôle Emploi.
Nous souhaitons ainsi, en tant que professionnels, être très étroitement associés à la mise en place de ce nouveau service public.
Au plus proche des usagers, en interface avec Pôle emploi, les organismes de formation, les différents financeurs et le monde économique, ce véritable Service Public Régional de l’Orientation facilitera et accompagnera les démarches de choix, de repérage, d’inscription et de suivi en formation des personnes.
Afin d’être efficient, il nous semble par ailleurs important que ce service soit clairement identifié par les personnes en quête de reconversions professionnelles. Cela passe, à notre avis, par la création de lieux nouveaux, indépendants de l’institution Pôle Emploi, au sein de chaque territoire, au plus près
des citoyens, qu’ils soient demandeurs d’emploi ou salariés.
Recevez, Monsieur le Premier Ministre, nos respectueuses salutations.

Copie : M. Michel Sapin, Ministre du travail, de l’emploi et du dialogue social
Mme Marylise Lebranchu, Ministre de la réforme de l’Etat, décentralisation, fonction publique
M. Jean Bassères, Directeur Général Pôle emploi
Syndicats de Pôle emploi, de l’Education Nationale, personnel CIO SIOU…

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP