Accueil > Revendications - propositions - actions > Confidentialité des échanges - Courrier à la DR Hauts de france

Confidentialité des échanges - Courrier à la DR Hauts de france

mardi 26 septembre 2017

PDF - 40.3 ko

Collectif Orientation Hauts de France Le 15 septembre 2017
Madame la Directrice Régionale de Pôle emploi Hauts de France
Objet : Déontologie du psychologue et confidentialité des échanges
Madame la Directrice Régionale,
Nous tenons à vous alerter sur le sujet des conditions d’exercice du métier de psychologue dans lerespect des dispositions du Code de déontologie et en particulier l’obligation de confidentialité, sous deux angles principaux :
- L’isolation phonique des bureaux de psychologues,
- La confidentialité des échanges avec le psychologue quel que soit le canal mobilisé (écrit,oral, messagerie).
À cet égard, nous vous invitons à vous référer à l’article 7 du Code de déontologie :
« Les obligations concernant le respect du secret professionnel s’imposent quel que soit le cadre d’exercice. »
Il découle de cet article que les obligations du Code de déontologie certes s’imposent aux psychologues en exercice mais aussi aux personnels qui les encadrent.
Le recueil que nous faisons d’un certain nombre d’incidents critiques ayant pour effet de placer les
psychologues dans un champ d’obligations contraires aux dispositions du Code nous alerte.
Imposer aux psychologues des conditions contraires à leur déontologie les expose à un risque d’ordrepsycho social majeur, à savoir le conflit de valeurs.

Aussi, nous vous demandons instamment d’agir afin que :
- Les bureaux des psychologues bénéficient d’une isolation phonique garantissant l’obligation de confidentialité des échanges.
- Les différents niveaux hiérarchiques et décisionnels de l’établissement prennent la mesure des dispositions contenues dans le Code de déontologie des psychologues. À l’évidence, l’exercice pédagogique sur la déontologie du psychologue n’a pas suffisamment porté ses fruits.
- Les psychologues soient respectés dans leurs exigences à vouloir exercer leur métier dans des conditions respectueuses de leurs obligations déontologiques et donc des personnes qu’ils reçoivent.
- La ligne managériale veille à ne pas placer les psychologues dans un champ de contraintes et d’injonctions contraires à leur déontologie. Pour illustrer le propos, citons : les mentions inscrites sur les courriers de RDV, la gestion de la liste, le format de messagerie, l’architecture du SI.
Nous rappelons ici que le Code de déontologie pose des principes inaliénables : le consentement libre et éclairé de la personne, le respect de l’intégrité psychique du sujet, la protection des échanges entre la personne et le psychologue.
Nous ne doutons pas de la volonté qui est la vôtre de prendre toutes les dispositions de nature à permettre aux psychologues d’exercer leur métier en conformité avec leurs obligations déontologiques.
Bien respectueusement,
Le collectif Orientation Haut de France

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP