Pôle
Psycho
Collectif national des Psychologues du travail de Pôle-Emploi

Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Quelques archives > Rencontres nationales > Réunion du collectif national EOS 17/18...

Réunion du collectif national EOS 17/18...

jeudi 27 novembre 2014

Réunion du collectif national EOS 17/18 Novembre 2014.

70 participants dont une ATO, 18 régions représentées.

La première journée a été consacrée à un tour des régions. Nous constatons que chaque région, chaque département, parfois chaque structure fonctionne d’une façon particulière, en fonction des décisions du potentat (directeur) local.
De nombreuses régions n’ont toujours pas de bureaux, ni fermés, ni dédiés. Les collègues tournent sur les bureaux fermés présents dans l’agence, parfois en réservant sur on action, parfois en fonction du premier arrivé…
Pour ceux qui ont des locaux fermés, l’insonorisation est la plupart du temps inexistante.
Pour l’activité, suivant les lieux, les collègues peuvent travailler avec une large autonomie, sur toutes les activités, en mettent en place d’autres. Sur d’autres lieux, le directeur empêche les psychos de faire autre chose que du CPF, et leur refuse une promo en justifiant qu’ils n’interviennent pas sur toutes les activités…
Le temps de veille est plus ou moins utilisé, plusieurs régions n’ont aucune animation régionale, ne se sont pas réunis depuis le transfert.
Deux régions ont obtenu un budget spécifique pour acheter des tests, ont fait venir les EPCA pour une présentation des produits.
Beaucoup d’inquiétude sur le devenir des APES (A2S) qui semblent vouées à disparaitre : quel devenir pour les EOS ? Saupoudrage dans les agences, localisation de toute l’équipe dans une agence ?

Suite à la grève du 17 Juin, la DG avait reçu des membres du collectif. Le DG a fait savoir que ceci ne se reproduirait plus, il ne veut discuter qu’avec les représentants syndicaux centraux.

Concernant la problématique de la gestion de liste, un collègue nous rappelle que le service juridique de PE consulté, indique clairement que la GL ne peut s’exercer QUE pour des actions en lien direct avec la recherche d’emploi. Il va nous refaire passer la réponse. Il ne devrait donc pas y avoir radiation suite absence à un entretien EOS.

Lors de la deuxième journée, nous avons travaillé en trois groupes.

Atelier CEP. Les interrégionales sont programmées sur les deux semaines en cours et à venir. Le programme de ces journées ne laissera sans doute pas beaucoup de place à un échange. Le seule espace qui nous a semblé pouvoir être investi est le recueil de questions qui sera fait en fin de matinée. Nous proposons donc une liste de questions, pour que chacun se les approprie, et les note sur le support prévu. L’idée étant de montrer à la DG que nous restons collectivement concernés, solidaires, et espérant que la masse de questions identiques, formulées de la même façon, éveillera un questionnement de leur part….
Il a été débattu d’autres possibilités d’intervention, mais une prise de parole implique qu’une personne prenne la parole en s’identifiant, et au vu du fonctionnement de PE, cette prise de parole nous a paru être trop risquée (probabilité forte de rétorsions sur le collègue ensuite)
Ci-joint les questions.

Atelier maintien des équipes. Ce groupe a rédigé un argumentaire, reprenant les existants, pour soutenir notre revendication à rester en équipe sur des lieux identifiés et collectifs.
L’argumentaire est en cours de rédaction.

Atelier motion sur les conditions de travail. Ce groupe a repris le relevé de décision commenté écrit suite à la grève. Le groupe propose une signature de pétition, ci-jointe.

Interrégionales.
La mise en place du CEP peut être une chance, ou une catastrophe pour nos équipes. Il faut nous impliquer dans cette mise en place, pour pouvoir assurer un service digne de ce nom aux demandeurs, et conserver la spécificité de notre travail.
Il a été débattu d’autres possibilités d’intervention, mais une prise de parole implique qu’une personne prenne la parole en s’identifiant, et au vu du fonctionnement de PE, cette prise de parole nous a paru être trop risquée (probabilité forte de rétorsions sur le collègue ensuite)
Il a été prévu que suite à chaque interrégionale un collègue rédige un CR rapide. Ci-joint les premiers CR.
Nous vous suggérons d’être tous muni de l’accord d’intégration, du code de déontologie, du cahier des charges du CEP.
Il a été évoqué la rédaction à l’issue des 4 journées d’un communiqué qui serait transmis largement, à l’interne mais aussi à l’externe, à tous les partenaires impliqués dans la mise en place du CEP.

Classification.
Le sujet a été peu débattu.

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP