Pôle
Psycho
Collectif national des Psychologues du travail de Pôle-Emploi

Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Quelques archives > Rencontres nationales > CEP : Décisions du collectif EOS du 1er octobre

CEP : Décisions du collectif EOS du 1er octobre

lundi 2 novembre 2015

Collectif national des psychologues de Pôle Emploi
1er octobre 2015 - Bourse du travail - Paris

Communication à l’attention des psychologues, suite à la journée de grève du 29 septembre et des journées de travail des 30 septembre et 1er octobre 2015.

Malgré une mobilisation encore plus forte que celle du 17 juin 2014, et après 4h de discussion, la DG durcit le ton : elle ne veut pas déroger à la notion de Suivi Délégué Interne et avance à grands pas dans la « dispersion » des psychologues dans les agences, nécessaire à la mise en œuvre technique du SDI .
Nous avons largement argumenté au sein de notre coordination nationale sur la disparition des collectifs de travail, sur la complémentarité conseiller psycho, sur le refus de se voir attribuer un portefeuille, sur l’extinction programmée de nos métiers .
Pas question de lâcher aujourd’hui.

Voici les actions que nous nous proposons de mettre en œuvre au quotidien :

- Contournement de la procédure de Suivi Délégué Interne (SDI) à savoir annuler sa mise en place par une action informatique
Dans le cadre d’ouverture de plage de RV CEP en SDI , il est impératif de clôturer le service avant même toute saisie d’entretien ( CRL).
Voir procédure détaillée en annexe.

- Lors du premier entretien, donner une information éclairée au DE sur le CEP et s’assurer de son adhésion. Préciser dans les conclusions d’entretien que le CEP est un acte volontaire sans conséquence en termes de radiation, sanctions pour défaut de démarches.

- Arrêt des saisies dans AUDE , et remise des conclusions au DE en mains propres
ou bien
saisir un texte type pour chaque entretien : « en raison de la confidentialité de notre entretien et en référence à la loi du 5 mars 2014 sur le CEP, je vous remets les conclusions en mains propres ».

- Ne pas rentrer les codes résultats

- Saisir les absences en absences excusées

- En cas de désaccord, litige, conflit avec l’institution, se référer systématiquement à la Loi sur le CEP : volontariat, pas de durée, pas de GL/ radiation ; confidentialité.

- Si, un DE est radié dans le cadre du CEP, faire une communication à l’ensemble du personnel de l’agence + DT en rappelant la Loi et au DE en donnant la liste des associations de défense des chômeurs, l’adresse du médiateur de Pôle Emploi, ainsi que le texte de loi lui-même.
Voir en annexe.

- Ouvrir des Regards Croisés, des Rendez-Vous Rebonds

- Informer les conseillers sur l’ambigüité de leur position : on ne peut pas être juge et partie, dans le contrôle et dans l’accompagnement dans le cadre du respect de la loi du CEP.

- Informer les conseillers de la menace sur leur travail. Si les psychologues du travail ont un portefeuille, ils ne pourront plus être en appui aux conseillers.

Annexe
Prescrire, installer et gérer le Suivi Délégué Interne (SDI) :

Il est important de connaitre la procédure de prescription, d’installation et de gestion du Suivi Délégué Interne (SDI), et de s’en servir pour nos actions (cf. page 2) : en rouge, les commentaires

Actes SI : Qui :
1. Prescription d’un accompagnement interne : Conseiller
Prescripteur
-  Saisir les conclusions d’entretien notifiant le besoin d’orientation du DE sur une prestation d’accompagnement en interne.
-  Prescrire le suivi délégué ;
-  Type : INT- Interne
-  Structure : Code Aurore de la structure concernée (agence, A2S, EOS)
-  Action Liée : Saisie contextuelle en fonction de l’accompagnement souhaité
Préconisation de suivi délégué interne : Nom agent ou Texte contextuel

2. Modification de la modalité de suivi et d’accompagnement en « Renforcé » Conseiller
Prescripteur
-  Le DE peut être orienté vers un SD (Suivi Délégué) / INT quelle que soit sa modalité de suivi et d’accompagnement initiale (Suivie, Guidée, Renforcée).
-  Saisir la modalité d’accompagnement renforcée « REN »
Important : le DE doit être préalablement affecté à un conseiller de suivi principal. Si prescription à l’EID, affecter le DE au conseiller prescripteur.

Dans la situation du CEP réalisé par les psychologues, le conseiller prescrit le SDI sur AUDE, avec :
- Modalité « accompagnement renforcé »
- Axe de travail : « élaboration de projet » ou « adaptation au marché du travail »
- Modalité : suivi délégué interne (INT)
- Action liée : « orientation spécialisée »
- Durée : durée sur proposition du psychologue suite au diagnostic co-construit avec le demandeur
d’emploi

3. Affectation à un référent de suivi délégué interne Manager /
ELD
-  Affecter le DE à un référent de suivi délégué interne ("P-user" conseiller ; pour vous, "P-user" Psycho)
Important : A défaut, le DE n’intègrera pas le portefeuille de suivi délégué du référent.

Ici, votre ELD vous affectera en suivi délégué interne les DE pour lesquels une demande de suivi délégué interne a été faite via AUDE par les conseillers référents des DE.

4. Installation du suivi délégué Conseiller
Référent SD
Ici, les psychologues
-  Saisir un entretien de type CRL pour installer le suivi délégué interne et démarrer l’accompagnement.
Important : A défaut, le SD ne s’installant pas, le DE reviendra dans le portefeuille de son conseiller de suivi principal au bout de 2 mois !

Si vous en arrivez à être contraints de réaliser des premiers entretiens CEP dans ce cadre : à l’issue de ces entretiens, c’est le fait de saisir un CRL qui installe effectivement le suivi délégué interne (automatique). On voit bien que sinon, le DE retourne dans le portefeuille du conseiller de suivi principal.

5. Sortie du suivi délégué interne Conseiller
Prescripteur
-  Un jalon personnalisé s’incrémente automatiquement à J-20 de la date de fin.
-  La sortie du suivi délégué interne est ainsi actée par la saisie du bilan par le conseiller de suivi principal et l’arrivée à la date d’échéance du SD.
Important : En l’absence de saisie du bilan, le DE reste en rattaché.

Actions possibles :

A/ Tout d’abord, dans la mesure du possible, ne pas donner de plages de rdv à votre ELD concernant les CEP, mais proposer d’autres prestations, telles que "regard croisé"…

B/ Si l’ELD vous affecte autoritairement des DE et des dates de rdv, suivre la procédure suivante et impérativement dans cet ordre :

Vous recevez le DE en entretien. A l’issue de cette rencontre :
1. Vous modifiez ou saisissez une date de fin du SDI : Dans AUDE => Suivi du retour à l’emploi => suivi délégué => fermer le suivi à la date du jour. Ce qui aura pour conséquence de ne pas installer / initialiser le SDI.
2. Si et seulement si vous avez défini et saisi une date de fin du SDI, vous pouvez saisir un CRL.

ATTENTION : si vous saisissez le CRL avant d’avoir saisi la date de fin, le SDI se met en place automatiquement ! Alors même si vous saisissez la date de fin juste après, le système d’info considèrera que le SDI aura eu lieu sur une durée d’un jour.

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP