Pôle
Psycho
Collectif national des Psychologues du travail de Pôle-Emploi

Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Quelques archives > EchangEOnS > Interrégionale du 19 novembre

Interrégionale du 19 novembre

jeudi 20 novembre 2014

Bonsoir à toutes et tous,

Après avoir essuyé les plâtres à la 1ère interrégionale, je vous livre mon sentiment, lequel est à marée basse...
La journée est TRES bien balisée pour éviter toute prise de parole, il n’y a jamais d’interpellation directe du public, et le minutage serré ne laisse pas de blanc propice pour prendre la parole. Inutile de songer à avoir un micro...
J’avais pu imprimer une dizaine de feuillets des questions élaborées par le collectif, que j’ai distribué aux quelques collègues que j’ai pu aborder à la va-vite. Pour faire mieux il faut arriver entre 9h et 9h30 et distribuer un + grand nombre d’exemplaires pendant le café d’accueil, car finalement il y a un café !
Je ne sais pas combien de personnes au total ont eu accès à cette liste mais à en croire la séance de réponses aux questions, personne n’aurait joint la liste ! Car Fabien Beltrame et Dominique Delaite se sont livrés à une mascarade de "réponses transparentes", triées soi-disant par ordre d’importance (= nombre de fois où la question était posée) et d’après ce palmarès la question number one était "est-ce qu’on aura le support de la journée ?"...et diverses questions peu embarrassantes, sauf une sur le risque d’éclatement des A2S qui a reçu la réponse langue de bois : "aujourd’hui, clairement, il n’y a aucune décision en la matière, même s’il y a des expérimentations ici ou là..." les rats d’expérimentation dispatchés dans les agences apprécieront...
Aucune question sur les conditions de travail, la confidentialité, le volontarisme, etc...n’a été abordée.On pourrait d’ailleurs rajouter à la liste la référence au cahier des charges sur "la co-construction avec le DE du diagnostic de ses besoins doit permettre d’éviter une approche prescriptive" et demander comment ils comptent l’éviter.
Je me demande s’il ne serait pas plus efficace de recopier quelques questions sur le support remis à l’entrée, car je ne suis pas sûre qu’ils aient lu notre feuillet ou en tout cas ils l’ont ignoré.
Sitôt terminé le court temps de réponse, il y a une conclusion bla bla vaseuse et tout le monde se tire. Il y aurait peut-être un petit espace où prendre la parole, si quelqu’un a le courage de le faire , juste avant la conclusion.
Bon courage aux suivants, moi je suis un peu démoralisée !

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP