Pôle
Psycho
Collectif national des Psychologues du travail de Pôle-Emploi

Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Quelques archives > EchangEOnS > Conférence téléphonique du 8 septembre

Conférence téléphonique du 8 septembre

lundi 14 septembre 2015

Collectif psycho - Conférence téléphonique du 8 septembre 2015

Régions présentes : Alsace ; Aquitaine ; Champagne-Ardenne ; Franche-Comté ; IdF ; NPDC ; Basse Normandie ; Haute Normandie ; PACA ; Picardie ; Rhône-Alpes

ODJ :
- Infos des régions
- la grève du 29 septembre
- la création de l’association
- groupe de travail avec Yves CLOT


Infos des régions :

IdF : comme prévu en conf. tel. le courrier du 15 juin au DG a été envoyé aux élus du CCE pour tenter de questionner la DG sur une éventuelle réponse.

PACA : Olivier a eu une conversation téléphonique avec Pascale Gérard, du Conseil Régional PACA, élue socialiste et vice-présidente du CNEFOP. Ce courrier lui a bien été transmis mais le DG de Pôle Emploi passe par-dessus le CNEFOP pour discuter directement avec le ministère…

Basse-Normandie : Michel a interpellé une députée pour qu’une question soit posée à l’Assemblée Nationale.

Rhône-Alpes évoque les questions de la CGT en CE, qui ont repris nos arguments contre la mise en œuvre du CEP telle que décidée par Pôle Emploi.

En Haute Normandie on parle de niveaux 2 et/ou 3 pour être référent du CEP.
Mais c’est principalement le positionnement en tant que référent qui pose problème.

La DR de Franche-Comté est en attente d’une conférence téléphonée avec Beltrame. Les collègues tentent de mobiliser malgré l’éparpillement des psychos.

En Aquitaine, malgré tous les efforts déployés par Jocelyne, expertise IdF à l’appui, le résultat de l’expertise en CHSCT est très décevant. Aucune préconisation n’est faite en lien avec la situation vécue par les psychos. La DRH lors du CHSCT fait tout pour discréditer les interventions de notre collègue qui ne se laisse pas démonter pour autant et qui nous exhorte au rapport de force.
En réunion régionale, le DR a tenu des propos tellement dévalorisants sur les psychos qu’il en a fini par convaincre la plupart de faire grève le 29 septembre.

En relisant la note d’instruction du CEP, on comprend que seuls les DE de la modalité « suivi » ne sont pas concernés. La DG considère donc que tous les autres DE sont d’office considérés comme faisant partie du CEP. Aucune référence à la liberté d’adhérer ou non au CEP. Ce qui pose un problème au regard de la loi mais interdit de fait que les psychos soient référents du CEP. En effet, la proportion de DE reçus par les psychos, au regard de leur effectif comparé à celui des conseillers, concerne globalement 1 DE du portefeuille de chaque conseiller.

Le cahier des charges du SI, en ce qui concerne le CEP ne serait probablement pas opérationnel avant mars 2016.

Certaines régions peuvent encore prescrire des CPF et des CPP et d’autres voient arriver le « chômage technique ». Certaines ouvrent des « regards croisés » quand on interdit à d’autres de le faire.

La Grève du 29 :

Elle est confirmée ; il faut tout faire pour qu’elle soit bien suivie par les collègues, même si tous ne « monteront » pas à Paris.
Même si ce n’est pas une obligation, nous exprimons la nécessité de disposer d’un appel à la grève pour nous sentir légitimés à y répondre. Olivier demande au SNU de lancer cet appel. Sud soutient. D’autres OS ?
Nous n’allons pas réécrire tout un tract d’appel, mais utiliser le dernier paragraphe de la lettre aux conseillers pour appeler à manifester et à soutenir la manifestation. (Véronique fait une proposition)

Lieu de la manifestation parisienne : devant le CINETIC, comme le 17 juin 2014, en réitérant la demande d’être reçus par la Direction de Pôle Emploi. Rendez-vous à préciser.
L’idée de se rassembler devant l’Assemblée nationale est abandonnée, car il faut demander une autorisation et nous serions rapidement dispersés. Cela ne vaudrait le coup qu’en alertant massivement les medias et aurons-nous le temps de nous en occuper ? Que ceux et celles qui ont des contacts avec journaux, radios, télés… le fassent vite…..

Pour les collègues qui restent en région, une région (Champagne Ardenne) fait la proposition de se rendre dans les agences pour discuter avec les agents et informer les DE. D’autres initiatives peuvent être prises qui consisteraient à se « montrer ». Car bien sûr, il s’agit de faire sortir autant que possible nos revendications à l’extérieur de Pôle Emploi en interpellant nos contacts presse et autres... Idée d’un comité d’écriture pour nos communiqués.

Nos différents courriers peuvent d’ores et déjà être diffusés par tous les moyens à notre disposition, listes d’abonnés aux publications syndicales, bannettes, affichage...

Une déclaration sur la mise en place « illégale » du CEP par Pôle Emploi, pourrait être faite par le SNU au niveau du CNEFOP.

Au-delà de la grève, ce qui peut déranger, c’est de rester ferme dans le refus du suivi délégué interne et d’appliquer la procédure de clôture immédiate de ce suivi s’il est imposé.

L’association :

Il faut créer au plus tôt l’association pour pouvoir ester en justice et avoir une « reconnaissance » que n’a pas le collectif en tant que tel. Nous en ferons un point prioritaire de l’ODJ des 30 septembre et 1er octobre en commençant par le vote sur le nom définitif après recueil des différentes propositions.

Groupe de travail avec Yves CLOT :

Nabila avait posé à bon droit la question de la prise en charge des frais de déplacement de la délégation par la DG ce qui n’est peut-être pas sans rapport (supposition) avec le retard à l’allumage constaté.
La délégation du collectif a en effet comme prévu rencontré Yves CLOT le vendredi 4 septembre. Celui-ci l’a informée du report de la réunion avec Beltrame, car il faudrait qu’une note de cadrage soit rédigée par la DG... Pourquoi ???? Différentes interprétations sont possibles sur le fait de la reconnaissance implicite du collectif que cette réunion - avec défraiements - impliquerait, mais Yves CLOT qui a souvent travaillé avec des directions, pense que Beltrame et Delaitte souhaitent cette rencontre. A suivre donc.

Prochaine conférence téléphonique : mardi 15 septembre à partir de 18h

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP