Pôle
Psycho
Collectif national des Psychologues du travail de Pôle-Emploi

Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Quelques archives > EchangEOnS > CEP en suivi délégué interne : la pire des solutions !

CEP en suivi délégué interne : la pire des solutions !

vendredi 5 juin 2015

Extrait : page 4 : solutions préconisées

Le CEP est mis en œuvre par les psychologues du travail dans le cadre d’un suivi délégué interne (INT), lié à l’action « orientation spécialisée »
Le psychologue peut gérer un portefeuille de suivi délégué interne dans IOP pour ces seuls DE (hors autres DE pris en charge dans le cadre d’un suivi délégué PRE)
Il peut gérer dans AUDE un portefeuille de suivi délégué
Cette offre de service relève de la modalité d’accompagnement renforcé (avec modification de la MSA si nécessaire)
L’engagement dans le CEP est confirmé par l’installation du suivi délégué

Le psychologue est identifié comme référent du DE pour toutes les actions liées à Pôle emploi et se substitue à ce titre au conseiller de suivi principal (dans l’espace personnel du DE sur pole-emploi.fr, notamment, mail.net)
La délégation de suivi prend tout son sens : le psychologue mène la séquence de travail de bout en bout et active tous les services utiles

Le recours au conseiller prescripteur pour les actions et services hors CEP n’est plus possible via mail.net
Le psychologue du travail doit pouvoir activer toutes les prestations, aides, mesures de Pôle emploi et mettre en œuvre les formations. Il doit aussi activer la relation entreprise et mettre en œuvre les PMSMP ainsi que toutes les prestations complémentaires
Il est nécessaire d’installer un circuit approprié au traitement des questions liées à l’indemnisation
Cette délégation de suivi doit être assortie d’un axe prioritaire relevant de la problématique de mobilité professionnelle (valorisation du CEP)

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP