Pôle
Psycho
Collectif national des Psychologues du travail de Pôle-Emploi

Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Quelques archives > ANIMATION TECHNIQUE ET FONCTIONNELLE > Craintes sur l’animation fonctionnelle en IDF

Craintes sur l’animation fonctionnelle en IDF

lundi 10 avril 2017

Après notre transfert en agence la question n’est toujours pas tranchée : Qui s’en charge, DR ou DT ? En fonction des interlocuteurs la réponse est soit blanc soit noir...
Ci-dessous 2 messages de collègues d’IDF.

Bonjour,
Lors de la journée d’échange de pratique Régional qui s’est tenue hier à Noisy, la CRO est venue nous parler avant de démarrer la journée.
Le groupe l’a collectivement interpellé sur des questions concernant le sentiment d’isolement professionnel partagé par nombre d’entre nous, l’absence de réunion concernant les problématiques rencontrées depuis notre arrivée en agence, la suppression des EDP organisés entre pairs sur certains territoires alors qu’aucun autre espace d’échange ne nous est proposé pourquoi ne pas autorisé à maintenir l’existant, le refus de certaines DT de permettre des rencontres sur le territoire entre psycho en poste sur le 93 et les nouveaux arrivés ...
Nous avons également souligné que nous trouvons cette situation paradoxale à l’heure où l’institution se préoccupe de favoriser les échanges entre pairs des conseillers, nous vivons le démantèlement de nos équipes et seuls les quelques EDP proposés par la région à l’année ne répondent clairement pas à l’ensemble des besoins exprimés.
La réponse apportée par la CRO fut alors bien inquiétante :
Elle a convenue de l’ensemble de nos remarques et à semblé regretter cette situation mais nous à indiquer que l’animation fonctionnelle vivait une totale réorganisation et que les contours de cette dernière ne sont pas encore totalement déterminer mais qu’à partir de maintenant c’était les DT qui ont l’autorité pour organiser l’animation fonctionnelle (la DR ne servant plus qu’a faire des préconisations.
Nous avons fait part de nos craintes :
La disparité que cela va produire au sein de la région entre les territoires, les DT ne connaissent pas ou peu notre métier (ses besoins, ses spécificités), la déperdition d’information liée à la multiplicité d’interlocuteurs...
J’ai interpellé Jean Marie Boulivet qui nous indique que le CHST doit se réunir le 26 avril. Il nous invite à produire des courriers à l’attention du CHST pour faire remonter les difficultés. Nous pourrions nous appuyer sur l’accord QVT nouvellement signé en particulier Chap 4.4....
Peut être que préparer, avant de se retrouver le 24,des premières trames de courriers afin de les finaliser le jour du collectif pourrait faciliter le travail...
Bon weekend à vous,
Prenez-soin de vous,
Caroline

Bonjour,

Juste pour information, dans le département 78, ne voyant aucune réunion organisée pour les psy du 78 depuis le démantèlement en agence, nous avions convenu entre nous d’une date en Mai.
Chacun avait demandé l’aval de son REA et cela n’avait pas posé de problème.
Rebondissement : apparemment l’écho de cette réunion est arrivé aux oreilles de notre DT.
Celle-ci a fait un mail aux directeurs pour leur signifier qu’elle avait appris que certains Psy voulaient se réunir sans avoir forcement demandé l’aval de leur hiérarchique (???). Elle précise qu’aujourd’hui les seuls échanges de pratiques organisés sont ceux qui sont organisés par la DR.
Les directeurs alertés ont donc signifiés (pour 2 agences pour le moment à ma connaissance) que leur Psy ne participeraient pas à cette réunion qui n’est pas validée par la DT.

Voilà la situation actuelle dans le 78.

Katia

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP