Pôle
Psycho
Collectif national des Psychologues du travail de Pôle-Emploi

Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Quelques archives > AG EOS Midi-Pyrénées > AG AOS Midi-Pyrénées du 18 juillet 2013

AG AOS Midi-Pyrénées du 18 juillet 2013

mercredi 2 octobre 2013, par Administrateur

Compte-rendu de décisions du 18.07.2013 (Françoise et Yves)

12 participants : EOS Tarbes, Rodez et Toulouse – 2 ATO et 10 psychos
Ordre du jour :
Tour des EOS présentes
Retour sue la rencontre nationale des 20 et 21 juin
Prochaine rencontre le 3.10.2013

1. Tour des EOS :

  • Rodez : les psychos réalisent l’ensemble des actes administratifs afférents à nos activités (réalisation et saisie des AIS, AIF, DAFAF, Dossiers AGEFIPH, prise des appels téléphoniques en cours d’entretien...). Ces activités représentent la moitié de leur temps de travail alors que dans les autres EOS ces activités relèvent « encore » des ATO. Au moment du transfert, pas d’ATO. A ce jour, 1 conseiller pour ½ temps CVE et pour ½ ATO. Le maintien de la complémentarité est une de nos principales revendications pour maintenir un service de qualité.
  • Tarbes : inquiétude sur le devenir du poste ATO avec notamment la mise en place du CPP. Quid des actes techniques liés aux CPP qui devraient être assurés par les ATO ?
    Grosse demande de RDV sur Lourdes, besoin de redéfinir la disponibilité de l’EOS sur cette agence et les positionnements des conseillers.
  • Toulouse : Nouveau REP, c’est l’ex-REP PFV/MRS qui assurait l’intérim, qui devient le REP de l’EOS de Toulouse.
    Forte demande de débuter les CPP dés la rentrée. Plusieurs collègues formés et volontaires.
    Réponse collective du personnel de l’A2S faite au CHSCT (déjà envoyée) suite au compte-rendu de l’inspection de l’A2S Green Park en mars. Ceci nous a valu évidemment une remontée de bretelles de la directrice en réunion de service qui traitait des risques psycho-sociaux (toutes les équipes présentes). Nous ne nous sommes pas laissés intimidés. Ça tombe bien nous étions en plein dans le sujet des RPS.
    2 ATO ont postulé sur 1 poste vacant de conseiller MRS, le poste était semble-t-il « réservé » par avance.

2. Rencontre Nationale :

Vous avez reçu le communiqué du collectif national. La prochaine rencontre aura lieu les 17 et 18 octobre. Agnès et Yves remontent pour représenter Midi-Pyrénées. Une ATO (Marie, Gene ou Sonia) devrait les accompagner. Une collecte est prévue pour financer leur montée (avant et pendant la prochaine réunion régionale du 3 octobre).
Nous avons lu collectivement la production de 3 sous-groupes de travail :
- Offre de service
- Structuration, organisation des EOS
- Lettre ouverte sur la situation professionnelle des psychos et l’ingénierie de la DOF

Nos remarques :
Sur l’offre de service  : Le groupe propose un entretien d’analyse du besoin d’orientation assuré par les psychologues préalablement à toute prestation d’orientation spécialisée.
Nous avons émis des réserves :
- Alors que la direction déploie l’offre de service pour permettre aux conseillers de faire ce choix de prestation, afficher cette revendication peut être perçu comme une remise en cause de la capacité des conseillers à faire correctement cet « aiguillage ».
- Il y a risque que les directions envoient les psychologues faire le tour des agences pour mener ces entretiens et démanteler à terme les EOS. C’est d’ailleurs la proposition faite ce même jour aux psychologues du 64 (Pau et Biarritz) qui l’ont rejetée.
- Cet entretien initial de la demande fait partie intégrante des prestations CPP, CPF…et rien ni personne actuellement ne nous empêche de réorienter le DE vers une autre prestation si nécessaire.
En conséquence, nous ne sommes pas favorables à cette proposition et demandons que l’entretien d’AID (analyse initiale de lasoit clairement identifié comme la première étape de nos prestations. Pourquoi pas venir en appui au conseiller sur un entretien diagnostic approfondi, mais à sa demande (et non pas le systématiser).

Sur la structuration et l’organisation des EOS

Le document porte essentiellement sur l’application de l’accord d’adaptation à la CCN, la défense de la complémentarité psycho/ATO, le respect du code de déontologie et notamment de la confidentialité.
Ce texte a été globalement approuvé avec quelques modifications et un désaccord sur l’attribution de l’animation technique régionale au CRO (correspondant régional de l’orientation). Cette réserve tient essentiellement à la posture de notre CRO régional !

Lettre ouverte au DG concernant principalement les outils techniques et la GMO.
Cette lettre a généré beaucoup de débat.
Sur la forme : la lettre est trop longue, trop agressive. On y reproche à la partie introductive de la GMO une vision « offensante » pour le métier de psychologue mais les remarques de la lettre le sont davantage !
Des points d’accord. Par exemple, la critique de la seule approche éducative en orientation faisant fi des autres approches (dissonance cognitive, système des activités, histoire de vie….). Aucune validité des outils du GMO alors que partout la DOF affiche la « validation scientifique »…
Des points de désaccord : sur les tests de l’AFPA qui ne permettraient de faire un pronostic que sur les titres du Ministère du Travail (tout le paragraphe au milieu de la page 3). Nous ne trouvons pas opportun d’afficher ainsi l’obsolescence des tests que nous utilisons car le risque
est de se retrouver sans plus aucuns outils psychométriques qui nous servent, malgré tout à obtenir des éléments utiles à l’accompagnement des personnes.
Nous ne souhaitons pas que ces documents soient communiqués en l’état tant sont importants les désaccords. Nous proposons de faire remonter ces remarques aux participants à la rencontre nationale afin qu’il puisse les retravailler les 17 et 18 octobre et les soumettre à nouveau.

Prochaine réunion le jeudi 3 octobre aux Argoulets.

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP