Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Rencontre OS Normandie / Basseres du 21 avril 2016

Rencontre OS Normandie / Basseres du 21 avril 2016

compte-rendu CFDT

mardi 10 mai 2016

Word - 33 ko

Compte-rendu CFDT de la rencontre avec Mr BASSERES.

Direction : - Mr Basseres-DG
Mme Martine CHONG-WA NUMERIC(DR)
Mr Stéphane BAILLY (DR Adjoint)
Mr Bondenan Bruno(DR Adjoint)
Mr Montandreau Frederic (RH)

Délégation CFDT : - Mr Denis B.
-Mme Maria L.

La rencontre a été de 14h30 à 16h et au démarrage il y a eu un problème avec la délégation de la CGT qui n’a pas respecté les consignes des deux représentants (ils sont venus à 3). Le DG s’est tout de suite emparé de ce fait pour dire qu’il aurait annulé la rencontre si elle avait eu lieu à la DG mais qu’étant invité par la DR, il la laissait décider. C’en est suivi un débat d’un quart d’heure, vingt minutes sur le fait de demander le départ d’un membre de la CGT ou pas. La délégation CFDT a dit que ce débat lui semblait stérile même si elle aussi aurait aimé venir à 3 mais que son objectif était de venir au plus vite sur les questions de fond. Nous déplorons ces postures (CGT et Direction) qui ont diminué le temps d’échange sur les dossiers et qui n’apportent rien.
Le DG ne souhaitait pas aborder les questions spécifiques de la Normandie mais surtout parler des projets du national.
Chaque organisation avait un temps pour poser des questions mais elles ne pouvaient pas animer le débat. C’était frustrant car comment rebondir sur les remarques ou réponses du DG !

Les organisations présentes SNAP, SUD, SNU, CFDT,CFTC,CGT,CGC et FO

Les thèmes abordés :

Démantèlement des A2S : Il a dit que les A2S disparaitront et la nouvelle configuration sera présenté au CCE le 26 mai : MRS ou PFV resteront ensemble et seront rattachées à une agence de proximité sans changement de locaux.
CSP, ils resteront collectivement et rattachées à une agence de proximité mais ils seront dispatchées en agence.
Les psychologues seront affectés en agence avec un rattachement au DAPE et avec une animation fonctionnelle à la DT ou à la DR. Cela sera à définir suite aux CCE et CE respectifs.
Nous aurons du travail à faire pour essayer de maintenir les psychos en collectifs. Le DG propose des embauches supplémentaires de psychologues. Nous allons être vigilants sur le problème de hiérarchie, de travail entre pair et d’animation fonctionnelle en général.
Les ATO, ce métier ne fera plus partie de notre référentiel donc ces salariées devront évoluer vers des postes de conseillers ou aller rejoindre un PAG.

Remarques CFDT sur le CEP faite par Denis sur la coquille vide aujourd’hui (et pourtant Pôle Emploi en affiche 310000 réalisés en 2015 sur son site internet). Pour Bassères, les conseillers ont orientés des DE vers des formations en 2015, les ont conseillés sur tel ou tel métier. Donc, remettre en cause le chiffre est remettre en cause le travail des conseillers (mais ce n’est pas gênant que ces conseillers ne soient pas au courant qu’ils ont fait du CEP). De plus, il présente le CEP comme le futur défi à ne pas rater pour PE mais, cela ne le gêne pas de dire que c’est déjà une réussite. Donc le défi consiste à réussir demain ce qui est déjà une réussite hier.

La CFDT a abordé le problème d’une éventuelle régionalisation de Pôle Emploi. Bassères a dit qu’il était contre et que, selon lui, le problème était réglé car, dans la convention cadre PE-ARF qui vient d’être signée, il n’est fait nulle part mention d’une future décentralisation de PE. Il a tout de même reconnu que cela allait être un enjeu des prochaines élections présidentielles. Donc le sauvetage n’est peut-être que très temporaire. De toute façon, Bassères aura sûrement quitté PE d’ici-là et, pour une place qui ne sera pas mauvaise.

CHSCT : Expertise menée pendant la régionalisation sans suite et opacité sur les décisions RH : pas de réponse de la part de Mr Bassères car c’est un problème régional.

GDD- Un portefeuille sera attribué à chaque GDD et avec NPDE ils auront plus de temps libre à se consacrer à d’autres actions. C’est un métier essentiel à Pôle Emploi et on va vers la personnalisation de la relation avec le DE dans ce métier. Mais NPDE doit permettre de baisser de façon globale les effectifs GDD. Les doubles-compétents doivent être incités à se tourner le placement uniquement. De toute façon, Bassères a déclaré à plusieurs reprises qu’il croit à la spécialisation et non à la polyvalence.

100% Web : Ils vont aller en agence et chaque agence sera dotée de ce service. Pour Bassères, l’organisation idéale serait que chaque poste informatique à PE soit doté d’une webcam et que tous les conseillers puissent faire du 100% web avec certains de leurs DE.

Plateforme : Une harmonisation de modèles de plateforme sera présentée également car ce n’est pas le cas actuellement. Il souhaite redéfinir selon 2 à 3 modèles ce que font les plateformes, les PAG et les conseillers. Ensuite, chaque région pourra choisir quel modèle elle souhaite adopter.

Sur la multitude de projet et de changement de l’organisation du travail à Pôle Emploi et les impacts en terme de RPS. Il a reconnu qu’il y a eu trop de changement mais il en faut pour pouvoir avancer !

GPF : Les collègues ont plus de temps disponibles avec la fermeture des agences les AM.

Le dialogue social sur notre région est inexistant car les échanges, les remontées du terrain, les difficultés rencontrées et les alertes ne sont pas prisent en compte : Il n’a pas répondu à nos inquiétudes à ce sujet

NPDE : les agents sont satisfaits de la NPDE, Il ne pense pas que les agents souhaitent revenir sur l’ancienne organisation. Il sait de quoi on parle et de quoi on a besoin, c’est vraiment du n’importe quoi !

Statut 2003 – inégalité de traitement du public et privé : Il a dit que c’est vrai mais nous devons être responsable dans nos choix. Pas de réouverture du droit d’option. Environ 80 agents à ce jour. « Compliqué à gérer « 

Il est pour l’externalisation des tâches qui n’apportent pas de valeur ajoutées au métier de conseiller (ex. : dématérialisation des AE).

Pôle Emploi vise à armer les DE avec des techniques de recherche d’emploi plutôt que de trouver des offres d’emploi. C’est pour cela que, selon lui, PE doit externaliser au maximum la modalité suivi.

En conclusion, pour Bassères, tous les changements qu’il a décidé donnent de très bons résultats et tous les agents qu’il rencontre lui font part de leur satisfaction. Ce ne sont que les organisations syndicales qui ne veulent pas reconnaitre que tout va bien. La CFDT lui a donc répondu qu’il n’y avait pas de doute que son prédécesseur aurait sans doute tenu le même discours et que son successeur dira sans doute la même chose après avoir une fois de plus bouleversé l’organisation actuelle.

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP