Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Mouvement du 17 juin : la position de la CFDT

Mouvement du 17 juin : la position de la CFDT

vendredi 13 juin 2014

2 réactions de la CFDT : la première datée du 11 juiin de la CFDT PE de Midi-Pyrénées et la seconde du 13 juin de la fédération CFDT PSTE.
Le forum est ouvert.

La CFDT Pôle emploi Midi-Pyrénées

Précision concernant un « mouvement des EOS » le 17 juin ;

La CFDT ne se joint pas à cet appel :

Car le cahier revendicatif a été élaboré par un « collectif » qui veut se démarquer des organisations syndicales (ou bien animé par des OS masquées ?) proposant des revendications très larges traitant aussi bien de la situation des salariés concernés sur les différents aspects RH, la relation avec les demandeurs d’emploi ou des questions de déontologie à différents niveaux (dont nous ne négligeons pas l’importance).
Car ce mouvement étant spécifique, il a une faible possibilité d’établir un rapport de force.
Car pour les revendications spécifiques à la classification, nous privilégions le mouvement du 19 juin pour tous les salariés concernés, collègues EOS compris.
Cordialement,

Fédération CFDT Protection Sociale Emploi
2/8 rue Gaston Rébuffat - 75940 PARIS cedex 19 - Tél. : 01.56.41.51.50 – Fax : 01.56.41.51.51
E. mail : federation chez pste.cfdt.fr –
Site pste : http://www.pste-cfdt.org

Mouvement du 17 juin : la position de la CFDT
Paris, le 13 juin 2014

Une catégorie de personnel de Pôle emploi a décidé d’un mouvement revendicatif basé sur les travaux d’un collectif regroupant les personnels des EOS. Cette journée est prévue pour le 17 juin.

Pour la CFDT, nous regrettons que ce collectif ne nous ait pas demandé de participer à leurs travaux préparatoires. Sans doute que dans ce cas, nous aurions trouvé ENSEMBLE des points de convergence mais peut-être aussi de divergence.

Ce collectif sait parfaitement que sa constitution ne lui permet pas de lancer des préavis de grève et après avoir travaillé seul sans les organisations syndicales et il le revendique, demande à ses mêmes organisations de lancer le préavis à leur place.

Ce n’est pas comme cela que la CFDT fonctionne. En intersyndicale, toutes les organisations syndicales sont invitées à débattre et ensuite chacune prend une décision par rapport à l’objectif défini. C’est une règle à laquelle souscrivent toutes les organisations syndicales de Pôle emploi.

De ce fait, nous ne pouvons pas nous associer à ce mouvement en déposant un préavis de grève pour le 17 juin.

Concernant le cahier revendicatif proposé par le collectif, c’est depuis l’annonce du transfert du personnel de l’AFPA que la CFDT a travaillé.

Qu’a fait la CFDT depuis le transfert de psychologue de l’AFPA au 1er avril 2010.

Une première étape fut indispensable, la négociation de l’accord d’adaptation qui pour la CFDT avait plusieurs objectifs :

1) Aller vite pour que le personnel transféré bénéficie de la CCN et des accords annexés comme l’accord senior par exemple signé entre autre par la CFDT, ce fut obtenu.
2) Garantir le statut cadre pour les psychologues, ce fut obtenu.
3) Garantir un positionnement indiciaire favorable pour les ATO et les personnels autres, ce fut obtenu.
4) Garantir l’embauche des psychologues avec le statut cadre, ce fut obtenu.
5) Imposer dans l’accord la référence au code de déontologie afin d’apporter de l’opposabilité dans les actions, ce fut obtenu. Ce qui a permis entre autre pour les équipes CFDT de faire pression pour l’obtention de bureaux fermés.
6) Obtenir un repositionnement salarial conséquent et le versement de la prime vacance sans proratisation, ce fut obtenu.

C’est pourquoi, cet accord fut signé par la CFDT.

Concernant le référentiel métier, la CFDT a travaillé dés 2011 pour obtenir à cette date que le conseiller en orientation spécialisé soit dénommé « psychologue de travail ». Nous n’avons pas pu en revanche obtenir la création d’une fiche emploi « conseiller en orientation ».
Aujourd’hui, nous sommes encore en négociation pour créer une passerelle entre les conseillers et l’emploi de psychologue.

Sur ce même référentiel métier, la CFDT a apporté des modifications importantes concernant les activités des psychologues.

C’est au cours d’une réunion CCE demandée par la CFDT, que nous avons fait inscrire dans le référentiel métier du psychologue l’activité suivante :

Apporte un conseil en RH aux entreprises et participe à la construction de l’ingénierie de recrutement.

Pour le personnel de gestion appui, la CFDT a fait reconnaître une spécificité orientation en inscrivant :

 Réalise la préparation des documents pour les équipes d’orientation spécialisées
 Contribue à l’organisation et à la correction des épreuves d’évaluation réalisées par les équipes d’orientation spécialisées.

Aujourd’hui, nous travaillons et obtenons dans le cadre de la négociation classification des avancées concrètes concernant le personnel de gestion appui. La direction a en effet réévalué à la hausse le déroulement de carrière de ce personnel.

Mais les revendications ne sont pas abouties et cela pour TOUT le personnel de Pôle emploi, c’est pourquoi, la CFDT s’inscrit dans le mouvement du 19 juin unitaire et solidaire pour tout le personnel et la CFDT invite le personnel EOS de privilégier ce mouvement.

Une des valeurs de la CFDT est l’émancipation du personnel et sa liberté de choix, nous respecterons le personnel EOS qui souhaite également participer au mouvement du 17 juin.

1 Message

  • Doit-on répondre ? Éventuellement pour dire que nous, nous ne faisons preuve d’aucun sectarisme et que notre Collectif se compose syndiqué-e-s de divers horizons et de nombreux non-syndiqué-e-s. Nous n’avons à demander à quiconque de "participer à des travaux préparatoires" car notre Collectif est souverain. Nous n’avons refusé le soutien de personne pas plus que nous le quémandons. Nous savons ce que nous devons aux OS qui se sont mobilisées avant pendant et après le transfert et que les acquis ne sont certainement pas le fait d’une seule OS...zet que sans mobilisation...! Nous avons la prétention de défendre l’ensemble des personnels de PE en nous battant pour l’existence de réels métiers à PE. Le succès de notre grève montre combien nous avons eu raison de lancer cet appel pour lequel il nous a fallu en effet trouver des relais et les soutiens auprès d’OS qui ont accepté sans oublier que durant 4 ans il y a eu des combats dans les CHSCT, en réunions DP, aux CE et CCE que des OS ont soutenus et d’autres pas ou peu. Nous respectons les lignes de chaque OS ; en évitant toute polémique stérile, nous conservons nos principes et nos engagements que nous sommes fièr-e-s de partager avec d’autres dont des OS. D.MAUVE Psycho IdF

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP