Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > L’intersyndicale régionale AFPA Pays de Loire,...

L’intersyndicale régionale AFPA Pays de Loire,...

dimanche 1er mars 2015

Manifestation AFPA contre la réduction du budget du Conseil Régional en Pays - de - Loire Compte-rendu Sud FPA

L’intersyndicale régionale AFPA Pays de Loire, en coordination avec l’intersyndicale nationale AFPA, organisait une manifestation pour protester contre la réduction des budgets de formation financés par le Conseil Régional Pays de Loire (PDL).
Le rendez vous était à 10 h 30 devant le Conseil Régional. Une centaine de salariés et retraités de l’AFPA (plus quelques soutiens de Pôle Emploi et des associations de chômeurs) étaient présents.
D’autres ont rejoints dans la matinée.
La manifestation s’est ensuite rendue – à pied, en défilant ! - à la préfecture de Région à 3.5 km de là.
150 salariés se sont rassemblés sur la place de la Préfecture.
Une délégation de 8 représentants syndicaux (2 CGT, 2 CFDT, 2 FO et 2 SUD FPA, un régional et un national) a été reçue par le chef de cabinet du préfet à 14 h.
Ce qui en dit long sur l’importance que le préfet accorde au sujet. La délégation s’est fortement étonnée de l’absence du préfet. Le chef de cabinet a répondu : « des délégations, on en reçoit beaucoup, si le préfet devait toutes les recevoir… »
L’intersyndicale a dénoncé :
· le fait que le conseil Régional PDL mettait en péril l’AFPA, seulement 30% des capacités
d’accueil de l’AFPA sont utilisées. Sur un an, 4 000 parcours de formations en moins.
· un appel d’offre qui ressemble plus à du saupoudrage électoral plutôt qu’à une vraie politique de l’emploi
· l’accès restreint à la formation alors que l’accès de tous les citoyens à toutes les formations nationales a une valeur constitutionnelle (Sur le site du CR PDL, il existe une base de données en open data qui recense les stagiaires en formation continue de 2010 à 2014 en PDL. Plus de 65 000 stagiaires sont recensés. Seuls 3 % des stagiaires sont originaires d’une autre région.
Parmi ces 3 % beaucoup de Bretons…A peine 200 stagiaires d’Île de France à la population de 12 Millions d’habitants...)
· la baisse de la qualité des formations suite à des raccourcis de parcours drastiques qui ne permettent plus d’atteindre l’emploi pérenne.
Les avanies subies par l’AFPA depuis 2004 ont été également rappelées (transfert des psychologues, prêts de l’Etat à un taux d’intérêt de 4%,…)
La délégation a aussi demandée à ce que le préfet fasse le nécessaire auprès du président du CR pour que soit publiée la convention qui lie normalement la région PDL aux autres régions pour l’organisation de l’accueil des stagiaires en provenance d’autres régions.
A la fin de la réunion, la délégation a répété au chef de cabinet qu’elle maintenait sa demande de rencontre avec le préfet. De toutes manières avec la décision de chômage partiel qui aurait été prise par la DR AFPA PDL, l’intersyndicale AFPA PDL est amenée à voir le préfet…. A noter que le directeur régional AFPA a rencontré récemment le président de région pour lui parler des mesures de chômage partiel qui étaient envisagées ; le président de région a alors déclaré : « ah bon , vous en êtes là ?? »…

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP