Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Extrait du tract syndical de la CFTC Grand Est

Extrait du tract syndical de la CFTC Grand Est

jeudi 28 juillet 2016

Extrait du tract syndical de la CFTC Grand Est suite CE du 19 juillet 2016

"C : information sur les principes directeurs portés par la note « une organisation simplifiée pour un service personnalisé de proximité » 
 (...)
Les principaux changements sont :
-  Mise en place d’un conseiller indemnisation dédié,
-  Intégration des psychologues dans les agences locales (1 par site) : pour 2016, recrutement de 17 psycho : 9 pour l’Alsace (Strasbourg Meinau, Hautepierre, Schiltigheim et Lingolsheim, à Molsheim, Saverne, Haguenau, Wissembourg, St Louis/Altkirch), 3 pour Champagne Ardenne ( Chaumont, Epernay et Revin) et 5 en Lorraine (Neufchateau, Sarrebourg, Sarreguemines, Metz Blidat et Brillet). 
-  Possibilité pour les conseillers placement de suivre des DE en guidé et renforcé,
-  Changement de l’accompagnement pour les DE en suivi en intensifiant l’animation collective,
-  Gestion de portefeuille pour les conseillers SRE avec segmentation (le retour des grands comptes),
-  Suppression de l’activité accueil pour les conseillers SRE,
-  Le conseil en évolution professionnelle sera au cœur de l’activité,
-  fermeture des A2S et intégration des équipes MRS et CSP en agence,
-  Mise en place d’équipe indemnitaire,
-  Modification du management,
-  Évolution du rôle des DT,
-  Évolution du rôle des Pôles appui,
-  Augmentation de la place du Digital.
La Direction Régionale précise que le cadre national n’est pas modifiable et que cette note sera au niveau de notre région déclinée par projets et feront l’objet d’une information/consultation des instances si nécessaire. La Directrice Régionale met actuellement en œuvre une phase préalable d’état des lieux dans l’ensemble des sites et structures. L’unique projet lancé est le recrutement de 17 psychologues du travail pour 2016 avec pour objectif d’ici fin 2017 la présence d’un psycho par site avec création de bureaux fermés. Les agents pôle-emploi seront prioritaires dans le processus de recrutement (psychologue déjà à Pôle-emploi qui ferait candidature sur un poste ouverte dans une autre agence, conseiller qui aurait la formation nécessaire). Dans le cas où un conseiller serait retenu sur un de ces postes, la Direction ne permettra pas une promotion dans la même agence. Le redéploiement des activités A2S (EOS 1 par site, MRS et CSP resteront en équipe mais rattaché à une agence) sera présenté fin septembre, le devenir des PAG et plateformes se fera suite aux résultats des études DG en cours.
Pour le syndicat CFTC-Emploi Grand Est, la Direction doit en premier être en capacité de nous présenter pour l’ensemble des sites de notre territoire le schéma actuel de délivrance des services, la cartographie des compétences, les organisations spécifiques de travail mises en place, les taux de charges pour l’ensemble des dominantes métiers d’un site, la répartition des effectifs par équipe, par site, … Cette nécessité de transparence s’impose à la Direction afin de permettre l’équité de traitement de l’ensemble du personnel ainsi que des usagers de nos services. Pour le syndicat CFTC Emploi il est important d’attendre et de ne pas faire les modifications dans la précipitation, car un accord GPEC est en négociation.

Documents :

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP