Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Extrait du tract syndical de la CFDT Grand Est

Extrait du tract syndical de la CFDT Grand Est

Les psychos en agence

jeudi 28 juillet 2016

Pour la région Grand Est, voici les dernières informations syndicales : recrutements de psychologues, informations ATO...

Extrait du tract de la CFDT – CE Grand Est (juillet 2016)
La Direction mène actuellement un état des lieux sur la région afin de mener à bien la réorganisation du réseau. Celle-ci commencera effectivement par les A2S, puis les DT. Aujourd’hui, Mme Lailler-Beaulieu constate que, pour une région de 4 000 ETP, elle a 48,5 psychologues pour 80 agences. Les situations selon les territoires sont très disparates (une A2S par département, pas d A2S). Elle va diffuser 17 postes en 2016 et en 2017 il y aura à nouveau des ouvertures de postes, afin qu’à horizon 2019, chaque agence soit pourvu d’au moins un psychologue. Les recrutements internes seront priorisés mais à iso effectif. La Direction prévoit :
9 postes en Alsace. Le territoire alsacien est particulièrement sous doté avec 3,3 psychologues : 4 postes seront ouverts sur Strasbourg (1 à Meinau, 1 à Hautepierre 1 à Lingolsheim et 1 à Schiltigheim) ; 1 à Wissembourg ; 1 à Saverne ; 1 à Haguenau ; 1 à Molsheim ; _ 1 sur St louis/Altkirch.
3 postes en Champagne Ardenne : 1 à Chaumont ; 1 à Epernay ; 1 à Revin.
5 postes en Lorraine : 1 à Neufchâteau ; 1 à Sarrebourg ; 1 à Sarreguemines ;1 à Briey ;1 à Metz Blida.
Les postes seront diffusés en interne. Les agents doivent être titulaires du diplôme de psychologue du travail. Les candidats sélectionnés devront obligatoirement changer d’agence et se verront attribuer le coefficient 300.
De plus, Mme Lailler-Beaulieu nous informe que le nombre de bureau fermé en agence a été revu à la hausse, notamment en Alsace, où 2 bureaux fermés au moins sont prévus par agence pour accueillir les psychologues. Si la Direction le peut, elle installera d’autres bureaux fermés pour les conseillers sur les nouveaux projets immobiliers. Sont déjà prévus : 3 bureaux fermés en plus à la Meinau, à Hautepierre et à Schiltigheim ; 1 à Lingolsheim, Saverne, St Louis, Altkirch, Metz, Briey et Sarreguemines ; deux à Molsheim et Neufchâteau.
Avant la fin de l’année 2016, les collègues des A2S seront dispatchés sur le réseau. Les CHSCT seront consultés sur ce dossier. Sur certains départements ACAL la cible psychologue est déjà atteinte.
Pour le cadencement des autres chantiers (organisation DT, spécialisation des conseillers, accroissement du digital dans les modalités de suivi,…) la Direction ne peut pas nous répondre avant le résultat de l’état des lieux ACAL.
La CFDT demande si un travail en « permanence » est possible pour les EOS ? Nous rappelons à la Directrice que cette possibilité d’organisation a été évoquée au CCE par les élus CFDT et que la DG l’a autorisée sur certains bassins. La CFDT est fortement favorable à cette organisation car cela permet de conserver une véritable équipe psychologue avec un REP. Il serait dommage de s’interdire cette opportunité.
Concernant les ATOS, nous nous inquiétons de leurs devenirs : il ne faut pas les oublier, ni les cantonner à des taches administratives alors qu’ils pourraient se tourner vers le métier de conseiller.

Documents :

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP