Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > CCE du 1er juin 2016. Compte-rendu CFDT

CCE du 1er juin 2016. Compte-rendu CFDT

lundi 13 juin 2016

Réponses de la Direction générale (extraits) :

Orientation spécialisée/psychologues : le principe est d’avoir des psychologues en agence et travailler en coordination directe avec les conseillers notamment pour le CEP ou pour travailler sur des prestations de type Regards Croisés.
L’animation technique/fonctionnelle doit perdurer ou exister si elle n’existe pas : reconnait qu’un effort sur la formation doit s’accentuer pour les psychologues.
Volonté de les associer pour permettre aux conseillers de monter en compétence sur CEP et d’avoir une meilleure connaissance mutuelle du métier de chacun.
La DG confirme son intention de doubler la cible des psychologues pour atteindre la moyenne de 1 psychologue par agence d’ici à 2019 : il y en a actuellement 600 ; l’objectif est d’atteindre 1200 en commençant par 150 pour la 1ere année, mais à iso-effectif !
Les grandes agences pourront avoir plusieurs psychologues mais cela dépendra aussi du contexte socio économique et du bassin d’emploi de l’agence.
Les postes seront diffusés dans la BDE et les conseillers Pole Emploi titulaires du diplôme de psychologue du travail pourront bien postuler en interne.
Un état des lieux va être fait par chaque DR avec la localisation actuelle des psychologues et l’identification des agences dans un rayon de 30km : les DR devront d’abord faire appel au volontariat. Si pas de candidature dans ce rayon de 30 km, les directions régionales pourront procéder quand même aux affectations.
Au-delà des 30 km, elles procèderont à des diffusions de postes dans la BDE pour les recrutements internes.
L’aménagement des postes se fera en bureau fermé.

 A2S : 145 A2S actuellement au niveau national mais la moitié sont en fait situés dans des immeubles où il y a déjà une agence, ce qui pourrait simplifier leur redéploiement.
La DG rappelle que la philosophie du schéma cible est de développer une spécialisation en un lieu unique le plus proche possible du demandeur d’emploi.
Pour les MRS et CSP, il ne s’agit pas de les disperser mais de les localiser dans une agence où elles exerceront pour le compte d’un territoire.
La DG va réécrire cette partie du dossier qui est assez ambigu dans sa formulation actuelle.
En ce qui concerne les ELD, les directeurs A2S ont été reçus par les DR pour commencer à échanger sur leur repositionnement : ils auront une priorité sur les postes à venir.
En ce qui concerne les REP, il y aura moins de problèmes car ils vont en fait juste changer de DAPE de rattachement.

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP