Accueil > Expressions syndicales, politiques... sur le travail, l’emploi, (...) > Article de l’Humanité

Article de l’Humanité

samedi 21 juin 2014

Les psys en grève
Pôle emploi
Cécile Rousseau
Mercredi, 18 Juin, 2014
Depuis leur transfert de l’Afpa 
à Pôle emploi, leurs conditions 
de travail se sont dégradées.

Pôle emploi fait perdre le nord à ses personnels d’orientation. Une majorité des 920 agents, dont 600 psychologues du travail en France, se sont mis en grève aujourd’hui. Depuis leur transfert de l’Afpa en 2010 vers l’ex-ANPE – ils étaient à l’époque 600 psys –, leurs conditions de travail n’ont cessé de se dégrader. Nabila Oumakhlouf exerce dans le Sud-Est, elle a constaté une dégradation des conditions de travail : «  Nous n’avons pas les bons outils pour aiguiller les chômeurs, on a aussi plus de mal à assurer leur suivi, certains d’entre nous n’avaient pas de bureau pour mener les entretiens confidentiels.  » La loi sur la réforme du service public de l’emploi, avec notamment la fusion entre les Assedic et l’ANPE fin 2008, a justifié ce transfert.

Mais ces personnes ont aussi été bougées pour satisfaire les exigences du patronat en matière de formation professionnelle. Avec la loi de décentralisation de 2004, la responsabilité de la formation incombe aux régions ; la fédération patronale a mis la pression pour que les psychologues ne soient plus rattachés à l’Afpa mais en «  terrain neutre  » à Pôle emploi, pour éviter « toute concurrence déloyale ». Depuis, ces personnels se sentent niés dans leur spécificité. Comme l’explique Yves Despeaux, de SUD emploi, «  d’après notre Code de déontologie, nous ne pouvons pas mener des actions contre les demandeurs d’emploi. Or, s’ils ne se rendent pas à un entretien, ils peuvent être sanctionnés  ». Leur profession est menacée ; pour Dominique Simon, du SNU Pôle emploi, «  les psychologues pourraient perdre leur statut de cadres et, à terme, les entretiens d’orientation pourront être dispensés par les conseillers  »

Répondre à cet article

| | Plan du site | mention légale | Suivre la vie du site RSS 2.0 SPIP